J'ai repris l'équitation après une terrible chute – Kavale

Karen se baladait souvent seule et sans encombre avec sa jument Blue. Malheureusement, un dimanche matin, une terrible chute la laisse inconsciente sur un chemin. Karen ne se souvient de rien mais, avec l'aide de sa maman, elle nous raconte comment elle a pu être retrouvée et reprendre l'équitation après sa convalescence.

"La suite, ce sont mes proches qui me l’ont racontée car je n’en ai aucun souvenir."

" Dès que j’ai entendu parler du projet Kickstarter sur le kavale j’ai tout de suite participé et attendu avec impatience sa sortie. Sortant en balade seule très régulièrement c’était l’objet indispensable pour moi mais également pour mes
proches.
Je l’ai utilisé pendant quasiment 2 ans, plusieurs fois par semaine, sans jamais avoir besoin de l’utiliser jusqu’au jour où ... La suite, ce sont mes proches qui me l’ont racontée car je n’en ai aucun souvenir.

Un dimanche matin, je pars en balade seule avec ma jument Blue. Blue est une jument qui n’a peur de rien et qui passe partout. Environ une petite demi-heure après notre départ, ma mère et le propriétaire de la pension de Blue
reçoivent un message indiquant je semblais avoir chuté. La tête en l’air que suis a déjà oublié plus d’une fois
d’arrêter le Kavale avant de descendre de cheval. Ma mère ne s’est donc pas inquiétée tout de suite. Elle a essayé de
m’appeler sans réponse. Grace au Kavale elle pu directement me géolocaliser ainsi que Blue. Elle a vu que nous n'étions pas du tout au même endroit. Elle a compris tout de suite que j’avais réellement chuté. Elle a pu me retrouver directement, inconsciente, à l’emplacement indiqué dans le SMS reçu par Kavale. Blue était revenue près de moi et attendait gentiment qu’on nous retrouve. Sans le Kavale, mes proches ne se seraient inquiétés que 2 heures plus tard ne nous voyant pas rentrer et ils ne nous auraient pas géolocalisées aussi rapidement.

J’ai repris connaissance, ne me souvenant plus de l’endroit où j’étais, du jour qu’il était, je ne me souvenais même pas être venue voir Blue et encore moins être partie en balade.
Ma mère m’a emmené directement aux urgences. Le bilan a été un bon traumatisme crânien avec perte de
connaissance et perte de mémoire. J’ai un trou noir de quasiment 24heures (je ne me souviens même pas être allée aux urgences ...) Heureusement je portais ma bombe, ma coque dorsale et le Kavale. Le médecin des urgences nous
a d’ailleurs précisé que sans l’une de ces 3 protections les conséquences n’auraient pas été les mêmes et de loin.

Un an après je n’ai pas retrouvé mes souvenirs de cette chute et je ne les retrouverai pas. Nous ne connaissons pas non plus les causes de cette chute ... Mais nous ne sortons plus jamais en balade sans avoir activé le Kavale !
Tout se termine heureusement bien, Blue n’a eu aucune séquelle de cet accident. Après une semaine de pause j’ai pu remonter à cheval tranquillement et un mois pile poil après la chute nous faisions notre premier CSO.

PAROLE DE PROCHE

La maman de Karen nous parle de Kavale

Etant inquiète chaque fois que ma fille sortait seule en balade avec sa jument, j’ai été rassurée lorsqu’elle a acheté le Kavale. Effectivement quelques temps après j’ai reçu une alerte m’indiquant qu’elle semblait avoir chutée. N’arrivant pas à la joindre sur son téléphone, j’ai pu me rendre auprès d’elle où je l’ai trouvé
inconsciente puis totalement désorientée. Son cheval était revenu auprès d’elle. Emmenée aux urgences, il lui a été diagnostiqué un traumatisme crânien.

Sans le kavale ; je ne me serais inquiétée de ne pas la voir rentrer mais il se serait écoulé facilement 2 voire 3 heures depuis la chute. De plus, je ne l’aurai pas retrouvée aussi rapidement.
C’est donc un soulagement de savoir qu’en cas de souci même autre qu’une chute elle n’a qu’à détacher l’aimant du Kavale pour que nous soyons prévenus.

Merci beaucoup à Karen et sa maman pour ces témoignages et leur confiance en Kavale.

Photos: Karen Bonneau

Dès que j’ai entendu parler du projet Kickstarter sur le kavale j’ai tout de suite participé et attendu avec impatience
sa sortie. Sortant en balade seule très régulièrement c’était l’objet indispensable pour moi mais également pour mes
proches.
Je l’ai utilisé pendant quasiment 2 ans, plusieurs fois par semaine, sans jamais avoir besoin de l’utiliser jusqu’au jour
où ...
La suite, ce sont mes proches qui me l’ont racontée car je n’en ai aucun souvenir.
Un dimanche matin, je pars en balade seule avec ma jument Blue. Blue est une jument qui n’a peur de rien et qui
passe partout. Environ une petite demi-heure après notre départ, ma mère et le propriétaire de la pension de Blue
reçoivent un message indiquant je semblais avoir chuté. La tête en l’air que suis a déjà oublié plus d’une fois
d’arrêter le Kavale avant de descendre de cheval. Ma mère ne s’est donc pas inquiétée tout de suite. Elle a essayé de
m’appeler sans réponse. Grace au Kavale elle pu directement me géolocaliser ainsi que Blue. Elle a vu que nous
n'étions pas du tout au même endroit. Elle a compris tout de suite que j’avais réellement chuté. Elle a pu me
retrouver directement, inconsciente, à l’emplacement indiqué dans le SMS reçu par Kavale. Blue était revenue près
de moi et attendait gentiment qu’on nous retrouve. Sans le Kavale, mes proches ne se seraient inquiétés que 2
heures plus tard ne nous voyant pas rentrer et ils ne nous auraient pas géolocalisées aussi rapidement.
J’ai repris connaissance, ne me souvenant plus de l’endroit où j’étais, du jour qu’il était, je ne me souvenais même
pas être venue voir Blue et encore moins être partie en balade.
Ma mère m’a emmené directement aux urgences. Le bilan a été un bon traumatisme crânien avec perte de
connaissance et perte de mémoire. J’ai un trou noir de quasiment 24heures (je ne me souviens même pas être allée
aux urgences ...) Heureusement je portais ma bombe, ma coque dorsale et le Kavale. Le médecin des urgences nous
a d’ailleurs précisé que sans l’une de ces 3 protections les conséquences n’auraient pas été les mêmes et de loin.
Un an après je n’ai pas retrouvé mes souvenirs de cette chute et je ne les retrouverai pas. Nous ne connaissons pas
non plus les causes de cette chute ... Mais nous ne sortons plus jamais en balade sans avoir activé le Kavale !
Tout se termine heureusement bien, Blue n’a eu aucune séquelle de cet accident. Après une semaine de pause j’ai
pu remonter à cheval tranquillement et un mois pile poil après la chute nous faisions notre premier CSO.

Témoignage de ma maman : Etant inquiète chaque fois que ma fille sortait seule en balade avec sa jument, j’ai été
rassurée lorsqu’elle a acheté le Kavale. Effectivement quelques temps après j’ai reçu une alerte m’indiquant qu’elle
semblait avoir chutée. N’arrivant pas à la joindre sur son téléphone, j’ai pu me rendre auprès d’elle où je l’ai trouvé
inconsciente puis totalement désorientée. Son cheval était revenu auprès d’elle.
Emmenée aux urgences, il lui a été diagnostiqué un traumatisme crânien.

Sans le kavale ; je ne me serais inquiétée de ne pas la voir rentrer mais il se serait écoulé facilement 2 voire 3 heures
depuis la chute. De plus, je ne l’aurai pas retrouvée aussi rapidement.
C’est donc un soulagement de savoir qu’en cas de souci même autre qu’une chute elle n’a qu’à détacher l’aimant du
Kavale pour que nous soyons prévenus.

Laissez un commentaire

×