Propriétaire ou cavalier : comment bien choisir sa demi-pension ? – Kavale
Pour le propriétaire d'un cheval et pour le cavalier

Comment bien choisir et réussir sa demi-pension ?

Pour le propriétaire du cheval comme pour le cavalier amateur la demi-pension peut apporter de nombreux avantages si elle se déroule dans de bonnes conditions.

Avoir un cheval est le rêve de (presque!) tous les cavaliers. Cependant, devenir propriétaire demande de gros investissements financiers mais également en temps et en énergie. C’est d’ailleurs pourquoi certains propriétaires décident de proposer leur cheval en demi-pension.

Que vous soyez un cavalier cherchant un cheval à chouchouter ou un propriétaire prêt à confier les rênes et le cœur de votre cheval, cet article va vous donner plusieurs conseils pour permettre de former ce trio dans les meilleures conditions.

Sommaire

1/ LE FONCTIONNEMENT DE LA DEMI-PENSION

2 / QUELLES QUESTIONS SE POSER EN TANT QUE PROPRIÉTAIRE?

3/ QUELLES QUESTIONS SE POSER EN TANT QUE CAVALIER ?

4/ UNE ETAPE CLÉ : LA RENCONTRE ET L'ESSAI

5/ DEFINIR UN CONTRAT

Généralités, confiance et responsabilités

1/ LE FONCTIONNEMENT DE LA DEMI-PENSION

Comme son nom l’indique, la demi-pension a pour principe le partage de la pension d’un cheval. Mais attention, il ne s’agit pas uniquement d’un partage financier mais également des responsabilités que représentent ses soins, son activité physique… et elles sont nombreuses.

La règle n°1 pour que ce trio "demi pensionnaire/propriétaire/cheval" soit une réussite est la confiance: il faut que le propriétaire accepte de lâcher prise concernant son animal mais pour cela il faut que le cavalier à qui il confie son cheval lui prouve qu’il est sérieux et responsable et ne fera rien qui n’est pas stipulé dans le contrat dans son dos.

Contrat qui devra être rédigé et relu ensemble dans le calme, afin de pouvoir en discuter et y faire figurer tous les renseignements nécessaires à la gestion du cheval, au planning… On en reparlera un peu plus tard.

Selon ce qui a été convenu, le demi pensionnaire aura la responsabilité des soins et de l'activité physique/psychique du cheval quelques jours par semaine, préalablement définis.

Par exemple, il peut être stipulé que si le propriétaire part en vacances ou se blesse, le cheval pourra être à disposition du demi pensionnaire à 100% sur cette période, avec ou sans supplément tarifaire, ou bien au contraire que le planning ne change pas.

De la même manière, si le demi pensionnaire ou le cheval se blesse, continue t’il de payer sa part de demi pension? Tout cela est à établir avant le début.

Vous êtes le propriétaire d'un cheval

2/ QUELLES QUESTIONS SE POSER EN TANT QUE PROPRIETAIRES ?

Vous n'avez plus assez de temps à consacrer à votre cheval? La vie fait que vous n'avez plus autant de moyens financiers à lui consacrer ou un démenagement vous oblige à le mettre dans une pension plus onéreuse? Cependant, vous n'avez pas le coeur à vous séparer de votre ami et on vous comprend. Les raisons de la recherche d'un demi-pensionnaire sont nombreuses mais le résultat est le même; il vous faut trouver la perle rare qui saura bien s'occuper de Kikichou.

Lorsqu'on propose son cheval en demi-pension de demi pension (DP), il y a un certain nombre d'éléments à prendre en compte.

▪️JE DÉTÉRMINE LES JOURS: Si vous avez personnellement des impératifs à ce niveau, il faut être en mesure d'indiquer un planning afin que les potentiels demi-pensionnaires puissent savoir si la DP convient à leur emploi du temps. Est-ce un planning ammené à changer d'une semiane à l'autre?

▪️JE DÉTÉRMINE ACTIVITÉS: Qu'acceptez-vous qu'un demi-pensionnaire fasse avec votre cheval? Devra t'il prendre des cours obligatoires? Pourra t'il sortir en concours?

▪️J'ESTIME LE NIVEAU NÉCESSAIRE: Il est important d’estimer le niveau d'expérience minimum qui correspond le mieux au tempérament de votre cheval mais également à vos attentes en terme de ses soins et de son travail. Ce, pour plusieurs raisons.

La sécurité de tous: il ne faut pas que le demi pensionnaire se mette en danger avec un cheval qu’il n’arrivera pas à contrôler mais c’est également le cas dans l’autre sens; le demi pensionnaire doit avoir une connaissance des soins et un niveau technique qui n’aura de mauvaise incidence sur votre cheval.

L'entrainement du cheval: Vous ne pourrez pas exiger d'un niveau galop 4 ou 5 qu'il soit capable de travailler votre cheval dans différentes attitudes et amplitudes, le tout en restant souple, symétrique, dos tendu et sur la main...

En somme, si votre cheval est un ancien cheval de club habitué aux débutants et que vos exigences concernant son travail sont relativement faibles, vous pourrez accepter un cavalier au niveau inférieur par rapport à ce que vous devrez exiger si vous avez un jeune cheval avec un objectif d’apprentissage et de dressage voire de compétition.

⚠️ attention ⚠️

Ne vous focalisez pas sur les galops fédéraux

En effet, selon les structures, le niveau n’est (malheureusement) pas le même. Certains cavaliers ont de nombreuses années d’experience sans avoir passé de galop quand d'autres se sont vu valider le galop 5 pour pouvoir être engagé en club 2 sur un pompom de club.

De la même manière, relativisez ce que vous disent les candiats: certains cavaliers modestes vous diront qu’ils ont un niveau galop 3/4 alors qu’ils savent déjà travailler correctement un cheval seul aux 3 allures alors que d'autres à l’égo démesuré vous diront être capables de faire travailler un cheval sur la main et d'enchainer un tour à 110 alors qu’ils ont déroulé une club 3 avec un gogue et sauté un vertical isolé à la puissance de la fête du club ...

Le mieux pour estimer le niveau et procéder à un (voire plusieurs) essai.

▪️JE RÉDIGE MON ANNONCE

Ça y'est, vous avez une idée claire de ce que vous recherchez! Il est temps de rédiger une annonce. Partez sur quelque chose de simple mais de clair et précis. À ce stade, inutile de préciser que la couleur de tapis qui lui va le mieux est le bleu pétrole 😆.

Les indispensables à faire figurer sont:

- Le type d’offre (demi/tiers/quart) avec les jours s'ils sont imposés,

- La description de votre cheval, sans en faire des caisses, mais en donnant objectivement ses points forts et également les points de vigilance s’il y en a. Par exemple rien ne sert de cacher le fait qu’il a tendance à prendre la main en balade, par contre cela permettra de “trier” les candidats et ne resteront que ceux qui n’ont pas peur et se sente capable de gérer ce comportement (voire à vous aider à travailler à sa résolution).

- Indiquer les activités et disciplines que le demi-pensionnaire pourra faire: travail à pied, balades, prendre des cours, sauter, sortir en compétition et dans quelles disciplines…

- Donner une indication sur les infrastructures et les services proposés est un gros plus. Y'a t'il une carrière? Un manège? Un rond de longe? Une sellerie? Un moniteur sur place? Des balades organisées? …

- Indiquer le tarif. On ne vous dit pas de le notifier en premier et en gras mais, là encore, pas la peine de se la jouer "c'est une surprise"... Ça fait perdre du temps à tout le monde. Ceux qui n'ont pas le budget ne prendront probablement pas la peine de vous contacter.

- Mettez vos plus belles photos! Kikichou dans son environnement, Kikichou au travail, Kikichou qui fait un calin …

Il est également bienvenu de préciser dans l’annonce si la DP a une date de fin déjà prévue (si vous terminez vos études et prévoyez de déménager avec votre cheval dans 6 mois par exemple). 

▪️ JE PRÉPARE UN CONTRAT

Avant de rencontrer les candidats, établissez un contrat de base avec les éléments qui vous sont importants et indispensables mais également ceux sur lesquels vous êtes prêt à discuter. Cela fera une base pour établir un contrat final qui correspondra à tout le monde.

Vous cherchez un cheval en demi-pension

3/ QUELLES QUESTIONS SE POSER EN TANT QUE CAVALIER ?

Lorsque vous allez parcourir les annonces, il faut avoir clairement en tête vos critères.

▪️J'ESTIME MON NIVEAU

Prendre un cheval en demi pension signifie se retrouver souvent seul pour gérer ses soins et son travail. Alors oui, vu comme ca, ça fait rêver. Mais il ne faut pas oublier que s’occuper entièrement d’un cheval, ca ne s’improvise pas.

Soyez objectif avec vous même et posez la question quant à vos capacités à votre enseignant. Ne pas tout savoir est normal puisque ce sera peut être le premier cheval dont vous aurez la responsabilité, mais selon votre expérience, vous vous orienterez plutôt vers:

- un cheval de club (certains club propose des DP sur leur cavalerie) ce qui vous permettra d'être sous la surveillance des moniteurs

- un cheval de propriétaire en structure équestre avec un cavalier pro ou un moniteur sur place, en cas de besoin vous pourrez leur demander conseil.

- un cheval de propriétaire chez lui ou dans une structure sans aide possible, Là, il faut savoir parfaitement gérer toutes les situations aussi bien à cheval qu’en cas de blessure.

▪️JE FIXE MON BUDGET

Combien pouvez-vous investir par mois sur du long terme?

Parce que oui, si vous vous engagez auprès d’un propriétaire et de son animal, il est très mal venu de stopper la DP au bout de 3 mois alors que la situation était prévisible.

Le tarif des DP varie beaucoup selon le nombre de jours, la pension de base du cheval, si elle contient les frais courants (marechal, podologue, vétérinaire,osteo…)

▪️ JE DÉFINIS UN SECTEUR

Fixez-vous un secteur au delà duquel il ne vous sera pas possible de vous déplacer aussi souvent que nécessaire. Les frais de route s’ajoutent au tarif de la DP. Sans compter le temps et l'énergie.

Alors même si vous craquez totalement sur une annonce, prenez le temps de la réflexion pour ne pas devoir stopper le contrat pour cette raison.

▪️ QUEL CHEVAL ME CORRESPONDRAIT?

Mise à part la question du niveau, il faut également prendre en considération votre corpulence, les disciplines que vous souhaitez pratiquer, votre envie ou non de compétition, le souhait (et la capacité) de participer à son éducation/dressage ou simplement de profiter de ce qu’il connait déjà…  

▪️JE CONTACTE LE PROPRIÉTAIRE

Vous avez fait une sélection d'annonces qui vous correspondent? Il faut désormais contacter les propriétaires. S’ils ont laissé un numéro de téléphone, n'hésitez pas à les appeler, cela prouvera du sérieux de votre démarche et non pas d’un copié/collé avec lequel vous avez répondu à toutes les annonces.

Présentez-vous humblement et soyez honnête dans vos propos; si vous déclarez avoir été 3 fois champion de France à Lamotte et avoir le niveau du galop 7, sachez qu’entre internet et le jour de l’essai, le propriétaire s’apercevra rapidement de l'imposture 🤪

UNE ETAPE CLÉ

4/ LA RENCONTRE ET L'ESSAI

Le grand jour est arrivé, vous allez vous rencontrer et Kikichou va être essayé.

L’idéal est d’avoir lu le contrat de base en amont, afin d’éviter tout essai inutile (sans vouloir voir le mal partout,certaines personnes enchaînent les essais auxquels elles ne donneront jamais de suite, trouvant toujours quelque chose qui ne leur convient pas dans le contrat)

Si les grandes lignes conviennent à tout le monde, la préparation peut commencer. Il est intéressant pour le propriétaire de laisser le potentiel demi-pensionnaire aborder, attacher, panser et seller le cheval. Ceci afin de pouvoir observer si la personne répond à vos attentes sur ces points mais également pour qu’il puisse pleinement se projeter avec votre cheval.

Pour le reste de l’essai, il ne faut pas hésiter à tester plusieurs situations qui seront présentes dans le contrat: travail à pied, en longe, dressage voire même quelques sauts si tout se passe bien. Le but étant que, cavalier DP comme propriétaire,les 2 soient rassurés sur le fait que ses attentes soient comblées.

Même si ce n’est pas en 1 essai que s’établissent confiance voire amitié, cela permet de s’assurer que toutes les parties sont sur la même longueur d’onde.

POUR QUE LES REGLES SOIENT CLAIRES

5/ REDIGER ET SIGNER LE CONTRAT

Tout s’est bien déroulé et le feeling est passé? Il est temps de signer le contrat.

Vous trouverez sur le net des contrats types, n’hésitez pas à les modifier à votre convenance en exposant bien:

- Le planning: qui s’occupe de Kikichou et quand 

- Les dates de début et de fin du contrat

- Les frais: le tarif de base mais également les frais annexes, la cotisation à la structure si besoin

- Les cours et les concours: y’a t’il un cours imposé? Le droit de sortir en concours et dans quelles disciplines et niveaux

- La gestion des imprévus: que se passe t’il si un des cavaliers est malade/blessé/en vacances? Que se passe t’il si le cheval se blesse au pré? s'il se blesse avec le cavalier DP?

- Les assurances: bien s’assurer que le cavalier DP a une licence fédérale, que la RC couvre bien le cheval.

- Le matériel: quel matériel peut être utilisé, uniquement celui du propriétaire ou non?

- La vente: que se passe t’il si le cheval est mis en vente? Le demi pensionnaire est il prioritaire?

Bref, il y a autant de clauses que d'élements qui vous paraissent importants, le tout est de bien en discuter et de créer des avenants en cas de modifications en cours de contrat.

Cavaliers ou propriétaire, vous êtes maintenant prêts à vous lancer dans la grande aventure de la demi-pension!

Vous voilà avec un certain nombre de clés pour que votre trio équestre soit au top! Nous vous souhaitons le meilleur à tous les 3 et n'hésitez pas à partager cet article à vos amis cavaliers !

À bientôt pour un nouvel article!

×